DIY nippies burlesque – Aujourd’hui, Dita, c’est vous !

Après mon article sur le burlesque, je suis sûre d’avoir suscité en vous la furieuse envie de vous sentir, au moins une fois dans votre vie, comme Dita. Je ne voulais donc pas vous laisser sans un tutoriel pour réaliser vos propres nippies. J’ai parcouru plusieurs blogs où j’ai trouvé des DIY pour en faire, mais je n’en ai lu aucun en français. De plus, aucun n’expliquait chaque étape de manière claire.

Pour ce DIY, vous aurez donc besoin de :

Pour commencer, tracer le contour de votre modèle à la craie de couture. Votre patron doit vous sembler un peu grand, mais pas d’inquiétude, les prochaines étapes vont réduire le diamètre de votre nippie.

patron

Puis, découpez la feutrine selon les marques que vous avez faites. Vous obtenez deux cercles de feutrines, que vous allez entailler de moitié. Pas très clair hein… Vous comprendrez mieux avec l’image ci-dessous :

découpage

Ensuite, vous plierez les ronds de feutres en superposant les parties que vous avez coupées, de manière à ce que ceux-ci forment deux petits cônes, que vous assemblerez avec votre pistolet à colle (bang bang).

collage

C’est là que démarre l’étape de collage des paillettes sur vos nippies. Et c’est de loin celle qui demande le plus de patience ! Collez les paillettes en cercle au pistolet à colle, en veillant à les superposer les unes sur les autres. Sinon, c’est moche, croyez-moi, j’en ai fait l’expérience.

superposition

Pour la suite, collez, collez, collez, les paillettes en cercle. Ou composez le motif qui vous convient.

nippies

Et hop, vos nippies sont presque prêts. Il vous faut ajouter de quoi les coller avant de pouvoir exhiber fièrement vos créations. Un petit coup de ruban adhésif au dos de vos « bijoux de les tétons », comme dirait Kitten on the Keys, et pouf, il n’y a plus qu’à les coller !

adhésif2

Alors prêtes à jouer à la femme fatale avec vos nippies ?

Partager
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestGoogle+

3 commentaires sur “DIY nippies burlesque – Aujourd’hui, Dita, c’est vous !

Commentaires