DIY nœud papillon – Transformation !

Très inspirée par le DIY de la mercerie en ligne Milh, je me suis lancée dans la fabrication d’un nœud papillon. J’ai suivi les instructions du tutoriel, mais j’ai pensé que vous aimeriez connaître les trucs et astuces pour un rendu parfait… ou presque.

Voici le matériel dont vous aurez besoin pour ce DIY (rappelez-vous, en survolant la photo, vous verrez les détails du matériel) :

Manque sur l’image des boutons pression, mais je n’en ai pas à la maison pour le moment, ça attendra donc que j’aille me fournir en munitions.

Pour le tissu, j’ai décidé de récupérer un vieux caleçon. Ne faites pas les dégoûtées là, il est bien évidemment propre, mais il a fait son temps.

découpage

Pour les dimensions du tissu, voici ce que recommande la mercerie Milh :

  • 1 morceau de 14x22cm
  • 1 morceau de 14x16cm
  • 1 morceau de 6x9cm
  • 1 morceau de 6x46cm (en fonction de votre tour de cou)

Tailles tour de cou (pour homme – perso, mon tour de cou ne fait que 33 cm) :
S: 38cm + 6cm pour les coutures et l’emplacement de la pression.
M: 40cm + 6cm pour les coutures et l’emplacement de la pression.
L: 42cm + 6cm pour les coutures et l’emplacement de la pression.
XL: 44cm + 6cm pour les coutures et l’emplacement de la pression.

Pour commencer, prenez le morceau de 14×22 cm et pliez-le en rabattant le bas de 4,5cm et le haut de 3 cm.

pliage

Ensuite, dans le sens de la largeur, pliez les côtés vers le milieu puis faites un point pour que rien ne bouge. Faites de même avec le morceau de 14×16 cm.

plié-cousu

Placez le petit morceau sur le grand morceau, et pincez, c’est ce qui va former le nœud.

pince

Cousez ensemble les deux morceaux et entourez le centre de fil pour que la forme se maintienne.

superpose

Étape suivante, le tour de cou et la languette. Pliez en deux dans le sens de la largeur, endroit contre endroit, le morceau de 6x46cm et celui de 6x9cm. Cousez à la machine la longueur et l’une des extrémités.

coudre

Vous allez donc vous retrouver avec deux tubes (de l’été ? Moui, c’est mauvais) la face du tissu à l’intérieur.

tubes

Vient l’étape périlleuse du retourné de tube. D’abord, il faut retourner le bout que vous avez laissé ouvert. J’ai utilisé un pinceau long pour « bourrer » le tissu dans le tube et pousser pour provoquer le retournement.

retourner

Une fois retournés, cousez l’extrémité laissée ouverte des tubes.

couture

Superposez ensuite le nœud au milieu du plus long tube et cousez-le à la main.

couture noeud

C’est presque terminé ! Utilisez le petit tube comme languette, au milieu du nœud, et cousez sur toute la longueur de l’extrémité, à l’arrière.

languette

Ne reste plus qu’à fixer la pression aux deux extrémités et c’est prêt à porter.

final

Selon moi, le tissu du caleçon était un peu trop fin et trop souple par rapport au tissu noir que j’ai utilisé la première fois. Un tissu épais donnera une meilleure tenue à votre nœud papillon.

Notez que vous pouvez aussi utiliser cette technique pour faire des headbands. Il vous suffit de remplacer les pressions par un morceau d’élastique à l’arrière. Dans la même veine, et avec la même technique, vous retrouverez le DIY de Clones N Clowns.

J’espère vous avoir donné envie de vous lancer dans la confection d’une multitude de nœuds papillon !

Partager
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestGoogle+

10 commentaires sur “DIY nœud papillon – Transformation !

    1. Hello, merci. Ce serait vraiment chouette avec ces motifs burgers. Hum, ça me donne envie d’aller chiner des tissus funky !

  1. Bravo ! Beaucoup de petits détails innovants dans cet article : les commentaires avec une super police sur les photos, un titre en subtil hommage à Dragon Ball Z et de la récup de caleçon en plus!

      1. Merci, je vais continuer à l’utiliser alors ! Si tu as des suggestions d’amélioration pour le blog, je suis preneuse !

  2. j’ai pu réaliser un joli noeud pap en crêpe pour mon chéri à partir de chutes de tissu d’une robe rouge. Tout le monde l’a adoré! merci pour ton tuto très motivant et facile à suivre.

Commentaires