A voir ailleurs – Février 2015 sur Instagram

Qu’ai-je vu et aimé en février ? Découvrez-le sur mon compte Instagram.

chez lisette Instragram février 8J’ai dégusté une super gaufre croque-monsieur au bar à gaufres chez Yummy and guilt free, accompagnée de sa petite soupe au potiron, parfait pour une journée fraîche mais ensoleillée. Je le recommande vivement pour un déjeuner sur le pouce !

chez lisette Instragram février 2015chez lisette Instragram février 2015J’ai pu assister à la soirée d’inauguration de l’Écosse à Montmartre, où les meilleurs pipe bands du monde étaient au rendez-vous ! J’en ai pris plein les oreilles. Et j’ai mangé du haggis, qui, contrairement aux idées reçues, est vraiment très bon… Faut juste aimer le boudin. Cerise sur le gâteau, une styliste avait créé pour l’occasion de très belles tenues en tissu écossais. J’ai particulièrement aimé la tenue ci-dessus, avec jupon de tulle et étole en fourrure.

chez lisette Instragram février 2015J’ai eu la chance d’animer un atelier DIY plumes lors de l’Atelier Valentine, grâce aux wedding planners de Mymoon. Beaucoup de plumes, des strass, un peu de feutrine et des participantes bien concentrées ! C’était vraiment chouette, le lieu était très beau, et les partenaires de la boutique éphémère ont présenté de jolis produits de bonne qualité.

chez lisette Instragram février 2015Je me suis enfin mise au tricot !!! Nouvelle technique pour moi qui n’ai jamais tricoté que des mini écharpes au point mousse pour mes poupées… Là, j’attaque un snood en jersey en laine grise/noire/multicolore/argentée. Et ouais. Clin d’œil à ma grand-mère, la meilleure tricoteuse du monde, pour ses bons conseils.

chez lisette Instragram février 2015J’ai été très contente de célébrer l’année de la chèvre lors du défilé du Nouvel An chinois. C’est vraiment sympa toutes ces couleurs, les dragons, les costumes et… l’homme-singe, toujours au rendez-vous ! Et que dire du « quartier chinois » ? J’aime vraiment ce quartier de Paris, il y a une identité vraiment forte et… j’adore les restau asiatiques. Le Pho 13 est incontournable (même s’il faut faire la queue), la soupe pho, avec les herbes et le piment, c’est simplement délicieux. Et il est impossible de ne pas mentionner le Bambou, son bo bun cha gio et son omelette vietnamienne, entre autres réjouissances.

chez lisette Instragram février 2015J’ai adoré l’exposition Tatoueurs, tatoués au musée du Quai Branly. J’ai eu de la chance, il n’y avait pas trop de queue pour rentrer, mais le début de l’expo était blindé. Entrée par les tatoueurs occidentaux au XIXème siècle et les marginaux, qui ont produit sur moi une fascination, par leur force. Et puis, on continue en découvrant les freaks shows, entre « normalisation » du tatouage et toujours une certaine marginalisation des individus qui font le choix de marquer leur corps de manière extrême. Ma partie préférée de l’exposition, je crois, c’est le voyage parmi les tatouages du monde. Tous les tatouages ne m’ont pas charmée, mais je suis stupéfaite des différences entre des tatouages qui semblent très similaires au premier abord. Chine et Japon ont des techniques et des iconographies très différentes, de même que la Nouvelle-Zélande et la Polynésie réalisent des motifs certes proches, mais avec une signification spécifique. Je suis un peu déçue de ne pas avoir vu plus de tatouages d’Afrique subsaharienne. On peut probablement expliquer cette absence par le fait que le marquage du corps noir à l’encre est difficile et que les scarifications sont plus répandues, car plus visibles. Je vous envoie sur l’article « Les mutilations tégumentaires en Afrique noire » du Dr Pales, qui date de 1946 (à lire avec la distance critique nécessaire !) pour en savoir plus.

Voilà pour le résumé du mois de février ! Rendez-vous sur mon Instagram pour suivre mes péripéties.

Partager
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestGoogle+

Commentaires